|

gallery/barre_sc
ADRASEC 06
gallery/header_adrasec06
gallery/devise_fnrasec
gallery/in

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

 

Recommander à un ami

L'ADRASEC 06 (Association Départementale des RadioAmateurs au service de la SEcurité Civile des Alpes-Maritimes)

est un des acteurs de la Sécurité Civile départementale, en apportant son concours lors de plans ORSEC

ou évènements particuliers nécessitant un renfort des communications.

L'ADRASEC-06 est composée de 30 membres, tous volontaires et bénévoles qui offrent leur temps et leurs compétences aux différents organismes de secours.

 

Nos principales activités sont la recherche de balises de détresse

ainsi que l'établissement de réseaux spécialisés dédiées aux services officiels lors de plans ORSEC.

 

gallery/bloc_ag_sc

Suite à la loi de modernisation de la Sécurité civile,

la FNRASEC obtient pour elle et ses ADRASEC affiliées son agrément de Sécurité civile, modifié le 18 janvier 2013,

paru au J.O du 21/02/2013 (INTE1301648A).

 

Vous pouvez le consulter en ligne: ICI
Ou au format .pdf: ICI

Le département des Alpes Maritimes a le 3ème aéroport de France public (Nice-Côte d’Azur, après Paris CDG et Paris Orly)

et le 2ème aéroport de France privé (Mandelieu) et comporte un nombre impressionnant de bateaux dans ses nombreux ports.

Dans toutes les situations d'urgence ou de catastrophe, les Radioamateurs sont présents. Leurs activité au sein de la Sécurité civile débutèrent en 1972, mais sans la structure actuelle de la FNRASEC, agissant alors individuellement et ponctuellement en apportant spontanément et bénévolement leur concours pour sauver des vies humaines.

 

La Conférence Administartive Mondiale des Télécomunications (WARC 1979-Genève) a confirmé dans sa résolution RSBN l'importance croissante de la participation des Radioamateurs (structurés) aux actes des auvegarde de la vie humaine. L'ANRASEC (Association Nationale des RadioAmateurs au service de la SEcurité Civile) devenue en 1984 FNRASEC, est une association de loi 1901 créée à la demande du Ministère de l'Intérieur en 1972.

 

 

 

 

 

 

 

Au terme de la convention nationale du 20 décembre 1984, toujours renouvellée, le Ministère de l'Intérieur, par la Direction de la Défense et de la Sécurité Civile, reconnaît en la FNRASEC la seule structure permettant aux Radioamateurs volontaires de la métropole et des DOM de participer aux missions de sauvetage en tant que membres à part entière de la Sécurité Civile.

 

Suite à la loi de modernisation de la Sécurité civile, la FNRASEC obtient, pour elle et ses ADRASEC affiliées, son agrément de Sécurité civile le 15 septembre 2009.

Côté organisation et structure directionnelle, la métropole et ses DOM sont découpés en zones de plusieurs départements, calquées sur les zones de Défense. Dans chaque département structuré se trouve une association départementale (ADRASEC ou ATRASEC pour les DOM) chacune affiliées à la FNRASEC et constituée de Radioamateurs et radio-écouteurs bénévoles.

 

Dans la parution du JORF n°0008 du 10 janvier 2019, texte n° 16, l'arrêté du 2 janvier 2019 porte le renouvellement de l'agrément national de sécurité civile

pour la Fédération nationale des radioamateurs au service de la sécurité civile, et dont l'ADRASEC 06 bénéficie.

 

gallery/devise

Présentation de l'ADRASEC 06

En France, le plan Orsec est une mesure de police administrative

créée initialement par instruction ministérielle du 5 février 1952.

 

Le plan ORSEC national a depuis été supprimé par la Loi 2004-811 du 13 août 2004 relative à la modernisation de la sécurité civile.

D'une manière globale, un plan ORSEC comprend:

  • Un inventaire et une analyse des risques et des effets potentiels des menaces de toute nature pour la sécurité des personnes, des biens et de l'environnement, recensés par l'ensemble des personnes publiques et privées,

  • Un dispositif opérationnel répondant à cette analyse et qui organise dans la continuité la réaction des pouvoirs publics face à l'événement,

  • Les modalités de préparation et d'entraînement de l'ensemble des personnes publiques et privées à leur mission de sécurité civile.

 

Le plan ORSEC est organisé en DG: dispositions générales, et en DS: dispositions spécifiques.

Les DG forment le tronc commun du plan avec l'organisation de la gestion de crise, le déclenchement de l'alerte, la remontée d'information des divers acteurs de sécurité civile, et d'autres éléments spécifiques de certains dispositifs.

Les DS qui ont quant à elles pour but de lister et d'organiser les divers éléments spécifiques aux Risques Particuliers.Elles intègrent par exemple les éléments des anciens Plans Particuliers d'Intervention (PPI) et Plans de Secours Spécialisées (PSS) qui sont maintenant de simples volets d'un dispositif ORSEC.

 

De plus, chaque personne publique ou privée recensée dans le plan ORSEC:

  •  Doit être en mesure d'assurer en permanence les missions qui lui sont confiées par les préfets de département, Zone ou Maritime ;

  •  Il prépare et organise sa propre gestion de la partie de l'événement qui le concèrne et en fournit la description sommaire au représentant de l'État ;

  •  Il désigne en son sein un responsable détaché à la communication avec le représentant de l'État et les autorités ;

  •  Il précise les dispositions internes lui permettant à tout moment de recevoir ou de transmettre une alerte à son équipe;

  •  Il précise également les moyens et les informations dont elle dispose et pouvant être utiles dans le cadre de la mission de protection générale des populations relevant du représentant de l'État, et des missions particulières qui lui sont dévolues.

 

Actuellement il coexiste donc plusieurs plans ORSEC:

  • Plan ORSEC zonal par décision du Préfet de zone

  • Plan ORSEC départemental par décision du Préfet de département

  • Plan ORSEC maritime par décision du Préfet maritime

  • Plan communal de sauvegarde, par décision du maire d'une commune

  •  

Le plan ORSEC SATER

"Le Plan SATER, acronyme de Sauvetage Aéro TERrestre est un plan de secours français, spécial et spécifique,

mis en place au niveau départementale par déclenchement et sous autorité préfectorale,

ayant pour but la recherche terrestre et la localisation précise d'aéronefs civils ou militaires et leurs occupants en détresse ou présumés tel."

 

Le déclenchement d'un dispositif SATER se déroule selon 3 phases d'actions, qui peuvent être indépendantes:

La phase ALPHA:
Simple demande de renseignements lorsque l'on est sans nouvelles d'un aéronef dont le plan vol est connu des services de contrôles aériens. Elle peut être déclenchée dans le cadre des mesures préparatoires à une opération SAR (Search And Rescue).
Elle s'applique normalement à des zones de grande étendue, lorsque les renseignements sur l'appareil dont on est sans nouvelles sont nettement insuffisants. Le RCC entre en contact avec les autorités sur zone, en requérant une demande de renseignements.

 

Au niveau ADRASEC cette demande consiste en:

  1.  une pré-alerte des RASEC

  2.  un inventaire détaillé des moyens humains et techniques opérationnels, en vue d'une phase Bravo

  3.  une écoute statique des fréquences de détresses dans l'attente de nouveaux ordres.

La phase BRAVO:
Il s'agit ici d'une demande de recherches effectives et plus complètes lorsqu'un aéronef est en détresse au sol ou a disparu dans une zone probable sans qu'il soit possible de localiser l'accident aérien ou lorsque le fonctionnement d'une balise de détresse en émission est signalé. Lorsque l'ADRASEC est requise pour la phase Bravo, il en découle:

  1.  la mise en service des moyens de recherche radiogoniométrique

  2.  le déploiement d'une équipe au PC Préfecture

  3.  le déploiement du PC mobile sur le terrain avec ses opérateurs

  4.  la retransmission des résultats d'écoutes des relevés et positions aux autorités directrices

Bravo limité: Idem que la phase ci-dessus, mais mettant en œuvre un nombre plus limité de moyens de recherches ;

 

La phase CHARLY:
Cette phase engage cette fois-ci des recherches terrestres pour retrouver l'épave d'un aéronef accidenté, lorsque la zone probable de l'accident aérien a été localisée.

 

L'ADRASEC est donc appelées à intervenir sur tout ou partie du déroulement de ces phases.

 

 

gallery/avion

Les plans ORSEC

Quels sont les moyens humains et matériel de l'ADRASEC 06?

Un réseau structuré, autonome, constitué d'une trentaine de Radioamateurs licenciés, bénévoles, répertoriés, entraînés et compétent dans le domaine des radio-communications, pour les besoins exclusifs de la Sécurité civile en temps de paix.

  Un parc de matériel personnel:

         Equipements radioélectriques HF/VHF/UHF fixes, mobiles, portables et portatifs,

         Des récepteurs radiogoniométrique spécialisés pour la localisations des balises de détresses,

         Antennes de tous types,

         Equipements spécialisé (Transmissions de données, de vidéo...)

         Récepteurs radiogoniométriques spécialisés pour la recherche de balises de détresse,

         Groupes électrogènes

 

  Véhicules équipés radio

         Un parc de matériel collectif financé presque exclusivement par le SDIS-06:

         Equipements VHF/UHF fixes au PC-ORSEC à la Préfecture, au CODIS-06 et dans les différents CTA,

         Transceivers portatifs VHF/UHF,

         1 véhicule PC-Radio équipé HF/VHF/UHF, ainsi que réseaux officiels 80 MHz, SAMU 06, Secours en montagne, CCFF...

         1 relais automatique VHF portable autonome,

         1 transpondeur VHF/UHF portable,

         2 groupes électrogènes,

 

  Des installations fixes

         3 transpondeurs VHF/UHF fixes et autonomes, implantés dans l'arrière pays.

 

  Des fréquences très variées

         Le service amateur dispose de 33 bandes de fréquences de 135 kHz à 250,000 GHz.

         Cette variété de fréquences permet de s'adapter à tous les reliefs sur terre et sous terre

 

gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/fleche
gallery/moyens

Interêt des moyens offerts par l'ADRASEC 06

L'ADRASEC 06 offre des moyens véritablement complémentaires:

  • Réseau indépendant, autonome et essentiellement mobile

  • Opérateurs agréés, répertoriés et entraînés

  • Fréquences variées propres aux Radioamateurs

 

Les moyens radio officiels, mis en oeuvre quotidiennement, sont principalement axés autour d'un réseau VHF couvrant l'ensemble du département.

En cas de catastrophe importante, de difficultés techniques, de saturation du réseau officiel, ou pour un besoin de sécurité,

il peut être nécesssaire de mettre en place un réseau de communication complémentaire.

 

L'ADRASEC 06 apporte un complément de moyens aux possibilités beaucoup plus variées grâce, en particulier, à la diversité des bandes de fréquences propres au trafic Radioamateur, ce qui permet d'assurer des liaisons 24H/24, quelles que soient les heures, distances ou saisons.

  • Bandes VHF/UHF pour les liaisons à l'intérieur du département ou avec les départements limitrophes,

  • Bandes HF pour les liaisons interdépartementales, vers les DOM ou l'étranger,

  • Liaisons spécialisées telles que CW (Morse), transmissions numériques, TV/Vidéo, liaisons souterraines...

 

Les moyens de l'ADRASEC 06

Nos galeries photos & vidéos